samedi 18 novembre 2017

Du haut du ciel, venant de ton trône royal, Seigneur, ta Parole toute-puissante fondit en plein milieu de ce pays de détresse, comme un guerrier impitoyable, portant l'épée tranchante de ton décret inflexible. (Sag 18, 14-16)

vendredi 17 novembre 2017



L'aumônerie catholique est heureuse de vous inviter à la

MESSE SOLENNELLE DU CHRIST ROI DE L'UNIVERS
Dimanche 26 novembre à 17h00

A l'issue de la messe, chant des litanies carolingiennes
et renouvellement de la consécration du genre humain 
au Sacré Coeur de Jésus
Des prédictions en forme de révélations privées circulent toujours dans les périodes troublées. Mais dans les lectures de la messe de ce jour, c'est Jésus Christ lui-même qui parle, au coeur du Nouveau Testament. Nous ne pouvons pas rester indifférent: il est plus que temps de nous convertir pour de bon.

jeudi 16 novembre 2017

En ce jour de la fête de sainte Gertrude, les lectures de la messe nous orientent providentiellement vers la dimension intérieure de notre vie spirituelle.

mercredi 15 novembre 2017

Avertissement charitable et salutaire, au Livre de la Sagesse: les puissants seront jugés avec puissance, le Maître de l'univers ne s'en laisse pas imposer.

mardi 14 novembre 2017

"Nous sommes de simples serviteurs, nous n'avons fait que notre devoir."


Aujourd'hui, messe votive de saint Luc pour une journée de cohésion du Régiment Médical. La providence liturgique nous fait lire des paroles qui vont droit au coeur des militaires, et des brancardiers parmi nos soldats. Quel militaire dont la vie est service parfois jusqu'à l'héroïsme et le don de sa vie, ne serait pas touché d'entendre le Seigneur Jésus dire: nous sommes de simples serviteurs, nous n'avons fait que notre devoir. Quant à ce service particulier qui se porte au secours de celui qui est blessé, qui souffre et qui va peut-être bientôt mourir, le livre de la Sagesse redis l'origine de cette dignité inaliénable de la personne humaine; inaliénable signifie qu'elle ne peut jamais se perdre: aux yeux de l'insensé ils ont paru mourir mais l'espérance de l'immortalité les comblait.




Pour mémoire, sur le site du Catéchisme et intelligence de la foi:

lundi 13 novembre 2017

Difficile aujourd'hui de creuser notre intériorité. C'est pourtant au centre de notre âme que l'on peut trouver Dieu: non pas le "travail sur soi" comme l'on dit quelquefois, mais se rendre attentif à une présence qui nous précède et qui peut devenir amitié véritable.